Accueil du site > Initiatives > Molenbeek : DéFI propose que le Parlement bruxellois institue une commission (...)

Molenbeek : DéFI propose que le Parlement bruxellois institue une commission d’enquête

Pour le Président de DéFI, Olivier Maingain, la lutte contre le terrorisme et le radicalisme islamique mérite mieux que l’affrontement entre le MR et le PS pour savoir qui est responsable de la situation à Molenbeek.

Cette médiocre confrontation n’apportera pas la réponse à la préoccupation essentielle des citoyens : comment mettre fin à la présence de réseaux organisés du djihadisme dans cette commune comme dans d’autres du pays ?

Emmanuel De Bock, le chef de groupe DéFI au Parlement régional bruxellois, proposera la création d’une commission d’enquête parlementaire (ou à tout le moins une commission d’information) chargée de déterminer si les autorités fédérales collaborent de manière loyale et efficace avec les autorités communales pour prévenir et réprimer les actions des réseaux terroristes.

Cette commission devra rendre ses conclusions avant la fin de 2015 et devra établir un état des lieux détaillé, précis et comparatif de la situation dans les 19 communes bruxelloises et les 6 zones de police. Elle formulera toute proposition visant à renforcer les dispositifs légaux et l’organisation des services spécialisés afin que l’Etat assume pleinement ses obligations de sécurité.

Dans le même temps, Michael Vossaert, chef de groupe DéFI à Molenbeek-Saint-Jean, déposera, lors de la prochaine séance de conseil communal, une résolution pour la constitution d’une commission chargée d’établir un audit quant au fonctionnement des services communaux de la prévention et les services de police en relation avec la lutte contre le terrorisme.

Répondre à cet article